CURRENT SEASON DISCIPLINE

FlagPlus Football has a Disciplinary Committee that is responsible for handling reports from officials and determining any resulting disciplinary sanctions thereafter. The committee is voluntary and is made up of a mix of FPF Officials, staff members and players. The objective of the committee is to handle each report fairly and objectively, and with the best interest of maintaining the safe and sportsmanlike culture of the league.

The Current FPF Disciplinary Committee members are:

Steven Hodhod (Official) – CHAIRMAN

Justin Blanchard (Staff/Player)

Rehan Sarwar (Official)

The Chairman is named by league President, Rob Campana; the other members are selected by the Chairman, himself.

All decisions made by the FPF Disciplinary Committee are final and cannot be appealed.

For any questions, please email us at discipline@flagplusfootball.com

Steps once an Incident Report is received by the Disciplinary Committee:

1) The Chairman will email the captain(s) of the player(s) in question to notify them that a report has been received.

2) If the altercation is between two separate players/teams, both captains will have 24 hours to submit ONE detailed account and description of the situation from their perspective.

**If the altercation involves only one player/team and an official or league administrator, the captains will not be asked for an account and description.

3) The Disciplinary Committee Chairman presents the report(s) from the officials and/or league employee(s), as well as the captains’ descriptions (if applicable) to the remaining members of the committee. Taking the first-hand information into account, and factoring-in both past precedents and current guidelines, they come to a final resolution regarding whether or not a suspension will be issued, and if so, the duration.

4) Decisions are usually rendered 72 hours before the team’s next game (whenever possible).

FlagPlus Football issues its suspensions in playable weeks, and not games. Due to the fact that our league allows players to play on multiple teams at once, a player cannot shorten the duration of his/hertheir suspension by spreading out his/her total across multiple teams. As a result, weeks are used instead of games. The number of teams the player is on ultimately affects the overall total of missed games from the suspension.

Our philosophy is that a suspended player should not be penalized in one division, yet simultaneously be allowed to play freely in another, simultaneously. This is also why the OC/UR count for each player is his/her combined total across all divisions.

As a result, if a player is suspended for X number of weeks, he/ or she must sit out that same X number of games for each team he/she plays for over the course of the current season. A player cannot benefit from a week where a specific team is not scheduled to play. Additionally, a player cannot be punished for a week in which his/her team plays twice (only likely to occur in the playoffs or due to a re-scheduled game). Also, a player cannot play/sub for an additional FPF team until his/her suspension is fully completed (across all teams, if applicable).

Should a suspension span over a week where his/her team does not play, either due to a league-wide bye week, a postponement, or an earned playoff bye -week, the suspension for that specific team, will continue on once the team’s schedule resumes. If a forfeit occurs (lack of players, cap violation) during the time of the suspension, the game will count towards the total. The only exception is if the suspended player himself/herself illegally participates in a game, in which case, the player’s team will forfeit, and the game will not count towards the total.. (Tthe player is also likely to receive an additional suspension for attempting to play while suspended.).

Should the duration of the suspension exceed the remaining weeks in the current season and/or playoffs (if applicable), the suspension will carry over into the next season in which the player is registered on a pre-season roster. If the player was playing on multiple teams in the season he/she was suspended, and due a discrepancy with how far the different teams progressed into the playoffs, the player may have fully served the suspension on one team but not the other (or other two). In this case, because the full number of weeks was served on at least one of his/her teams, FPF will not require the player to miss any additional time in the subsequent season and the suspension will be considered fully served. If, however, the full term of the suspension (in playable weeks) was not fully served on any of the player’s teams from the previous season, he/she will be required to sit out the MINIMUM number of weeks remaining:

Example:

Player AB is suspended for three playable weeks after his/her last regular season game. Player AB plays on three teams.

Team 1 advances to the second round of the playoffs; AB is suspended for the first two rounds and still has one playable week remaining on his suspension.

Team 2 loses in the first round of the playoffs. AB is suspended for that game,; and still has two playable weeks remaining on his suspension.

Team 3 does not qualify for the playoffs. AB does not miss any games, and still has three playable weeks remaining on his suspension.

In this situation, FPF will use the lesser of the carried over remaining weeks and suspend AB for that number of weeks to start the next season, regardless of how many teams he/she is registered to play with. In this example, AB would be suspended for the first week of his/her next season.

Suspensions cannot be postponed or served at a later date, at the player’s request; instead, the player must serve the suspension immediately after it is handed out. In an exceptional situation where a player commits a major offense and is then scheduled to play with another team before the end of the same week, FPF holds the right to oblige that player to sit out that game and begin his/her suspension immediately, before a final number of weeks are decided upon. Any missed game(s) in the same week as the violation, will then be deducted from the tail end of his/her suspension. This is not to be decided by the player, but by the FPF Disciplinary Committee only. [Tthis is not applicable for OC/UR accumulation suspensions; FPF has the right to intervene in the case of an impending, lengthy suspension due to a major violation of our code of conduct]
—-
The following players have been granted playoff eligibility for the current season after having presented a valid Medical Note from a Doctor.

Listed below is a list of the suspensions handed out during this current season:

FlagPlus Football a un comité de discipline qui est chargé de traiter les rapports des officiels et de déterminer les sanctions disciplinaires qui en résultent par la suite. Le comité est volontaire et est composé d’un mélange d’officiels, de membres du personnel et de joueurs de la FPF. L’objectif du comité est de traiter chaque rapport avec équité et objectivité, et dans le meilleur intérêt du maintien de la culture sécuritaire et sportive de la ligue.

Les membres actuels du comité de discipline de la FPF sont:
Steven Hodhod (Arbitre) – PRÉSIDENT
Justin Blanchard (Personnel / Joueur)
Rehan Sarwar (Arbitre)

Le président est nommé par le président de la ligue, Rob Campana; les autres membres sont choisis par le président lui-même.

Toutes les décisions prises par le Comité de discipline de la FPF sont définitives et ne peuvent faire l’objet d’un appel.

Pour toute question, s’il vous plaît écrivez-nous à discipline@flagplusfootball.com

Étapes une fois qu’un rapport d’incident est reçu par le comité de discipline:

1) Le président enverra un courriel au (x) capitaine (s) du (des) joueur (s) en question pour les aviser qu’un rapport a été reçu.

2) Si l’altercation est entre deux joueurs / équipes séparés, les deux capitaines auront 24 heures pour soumettre UN compte détaillé et une description de la situation de leur point de vue.

** Si l’altercation ne concerne qu’un seul joueur / équipe et un administrateur officiel ou de la ligue, les capitaines ne seront pas invités à fournir un compte et une description.

3) Le président du comité de discipline présente le (s) rapport (s) des officiels et / ou des employés de la ligue, ainsi que les descriptions des capitaines (le cas échéant) aux autres membres du comité. En tenant compte de l’information de première main, et en tenant compte à la fois des précédents et des lignes directrices actuelles, ils arrivent à une décision finale quant à la question de savoir si une suspension sera prononcée et, dans l’affirmative, la durée.

4) Les décisions sont généralement rendues 72 heures avant le prochain match de l’équipe (dans la mesure du possible).

FlagPlus Football émet ses suspensions en semaines jouables, et non dans un nombre de matchs. Étant donné que notre ligue permet aux joueurs de jouer sur plusieurs équipes à la fois, un joueur ne peut pas raccourcir la durée de sa suspension en répartissant son total entre plusieurs équipes. En conséquence, les semaines sont utilisées à la place des matchs. Le nombre d’équipes sur lesquelles le joueur fait partie finit par affecter le total général des parties manquées de la suspension.

Notre philosophie est qu’un joueur suspendu ne devrait pas être pénalisé dans une division, tout en étant simultanément autorisé à jouer librement dans une autre. C’est aussi la raison pour laquelle le compteur OC / UR pour chaque joueur est son total combiné pour toutes les divisions.

Par conséquent, si un joueur est suspendu pendant X nombre de semaines, il / elle doit s’asseoir sur ce même nombre X de jeux pour chaque équipe pour laquelle il / elle joue pendant la saison en cours. Un joueur ne peut pas bénéficier d’une semaine où une de ses équipes n’est pas cédulée pour jouer. De plus, un joueur ne peut pas être puni de plus pour une semaine dans laquelle son équipe joue deux fois (seulement susceptible de se produire dans les séries éliminatoires ou en raison d’une partie remise). De plus, un joueur ne peut pas jouer / substituer pour une équipe supplémentaire de la FPF jusqu’à ce que sa suspension soit complètement terminée (dans toutes les équipes, le cas échéant).

Si une suspension dure plus d’une semaine et que son équipe ne joue pas, que ce soit en raison d’une semaine de congé, d’un bye gagnée, la suspension pour cette équipe se poursuivra une fois que le calendrier de l’équipe reprendra. Si un forfait arrive (manque de joueurs, violation de cap) pendant le temps de la suspension, le jeu comptera pour le total. La seule exception est si le joueur suspendu participe lui-même illégalement à une partie, auquel cas l’équipe du joueur perdra et la partie ne comptera pas dans le total. (Le joueur est également susceptible de recevoir une suspension supplémentaire pour avoir tenté de jouer en étant suspendu.)

Si la durée de la suspension dépasse les semaines restantes de la saison en cours et / ou les éliminatoires (si applicable), la suspension sera reportée à la saison suivante au cours de laquelle le joueur est inscrit sur un alignement présaison. Si le joueur jouait sur plusieurs équipes dans la saison ou il a été suspendu, et en raison d’une divergence avec la progression des différentes équipes dans les séries éliminatoires, le joueur a peut-être servi la suspension sur une équipe mais pas sur l’autre (deux). Dans ce cas, parce que le nombre total de semaines a été servi sur au moins une de ses équipes, la ligue ne demanderait pas au joueur de manquer plus de temps dans la saison suivante. Si, toutefois, la durée totale de la suspension (en semaines jouables) n’a pas été entièrement servie à l’une des équipes du joueur de la saison précédente, il/elle devra s’asseoir sur le nombre minimum de semaines restantes:

Exemple:

Le joueur AB est suspendu pour trois semaines jouables après son dernier match de saison régulière. Le joueur AB joue sur trois équipes.

L’équipe 1 avance à la deuxième ronde des séries éliminatoires; AB est suspendu pour les deux premières rondes et est il lui reste encore une semaine jouable sur sa suspension..

L’équipe 2 perd en première ronde des séries éliminatoires. AB est suspendu pour ce match, et il lui reste encore deux semaines jouables sur sa suspension.

L’équipe 3 n’est pas qualifiée pour les séries éliminatoires. AB ne rate aucun match et a encore trois semaines jouables sur sa suspension.

Dans cette situation, la FPF utilisera la moins longue des semaines restantes et suspendra AB pendant ce nombre de semaines pour commencer la saison suivante, quel que soit le nombre d’équipes pour lesquelles il est inscrit. Dans cet exemple, AB serait suspendu pour la première semaine de sa saison suivante.

Les suspensions ne peuvent pas être reportées, ou être servies à une date ultérieure à la demande du joueur; Au lieu de cela, le joueur doit purger la suspension immédiatement après l’avoir distribuée. Dans une situation exceptionnelle où un joueur commet une infraction majeure et est ensuit cédulé pour jouer avec une autre équipe avant la fin de la même semaine, la FPF se réserve le droit d’obliger ce joueur à s’asseoir et de commencer sa suspension immédiatement avant un nombre final de semaines est décidé. Toute partie manquée (s) dans la même semaine que la violation sera alors déduite de la fin de sa suspension. Ceci ne peut pas être décidé par le joueur, mais seulement par la comitée de discipline de la FPF. (Ceci n’est pas applicable pour les suspensions d’accumulation OC / UR, FPF a le droit d’intervenir en cas de suspension imminente et prolongée en raison d’une violation majeure de notre code de conduite.)
—-
Les joueurs suivants ont obtenu l’admissibilité aux séries pour la saison en cours après avoir présenté une note médicale valide émanant d’un médecin

Voici une liste des suspensions distribuées au cours de cette saison:

Coming Soon

CURRENT SEASON PLAYER RELEASES / LIBÉRATION DE JOUEURS

A player may request to be RELEASED from a team during a given season. The objective of the player release is to allow a player who has signed on with a team he no longer wishes to play for, to join another team in the same division, or to avoid having that team limit his opportunity to join another team [due to the team maximum rule].

The player being released AND the captain of the releasing team must both communicate the request with the league). The consent of the releasing captain is required in order to avoid situations where players leave teams without settling their financial commitments to the captain.
The release must be validated by the league, and the current week of the season must come to an end before it is considered valid. (example: In week 3 of the season, a player plays with Team A on Saturday and is then released the following day. The release is only processed at the end of week 3/start of week 4, and not before- even if there are week 3 games held later in the week.)

Following a release, a player’s games played will no longer count towards his accumulated total with the former team, and they cannot be transferred over towards another team.

An individual can only be released once in a season. As a result, a player cannot receive a release from TEAM A, play for team B, receive a release from team B, and return to TEAM A; that would require two releases, which is not permitted.

Player releases are permitted until the end of week 6 in a ten game season and week 5 in an eight game season.

Retroactive releases are possible from Week 7 onward, but only if the player has not played with the team he is requesting the release from in week 7 or later.

The player will remain listed on the releasing team’s online roster following his departure, but his jersey number will appear as ‘R’.

Current season Player Releases, along with the release date, are listed below:

Les Semi-Croquants (Co-Ed) release Alexis Labonté (after week 1).
Les Semi-Croquants (Co-Ed) release Jean-Felix Daloze (after week 2)
Mangoose (Tier 2) release Charles-Olivier Lavigne (after week 3)
Braves Noirs (Tier 1) release Guillaume Beland (after week 3)

Libération de joueurs

Un joueur peut demander d’être libéré d’une équipe au cours d’une saison. Le but est de permettre au joueur qui s’est inscrit au sein d’une équipe de s’en départir afin de joindre une autre équipe de la même division ou n’importe quelle autre équipe afin d’éviter d’excéder le nombre maximale d’équipe pour laquelle on peut jouer dans une même saison.

La ligue doit recevoir la requête de libération de la part du joueur ET le capitaine de l’équipe en question. Le consentement du capitaine est nécessaire afin d’éviter des situations dans lesquelles un joueur tenterait de se libérer d’une équipe avant de satisfaire les engagements financiers qu’il aurait pris auprès de ce dernier.
La libération doit être validée par la ligue et la semaine d’activité se doit de terminer afin d’être considéré comme valide. (Exemple: Durant la semaine 3, un joueur de l’équipe A joue la partie du samedi et se voit libéré le dimanche. La libération ne sera officiel qu’à la fin de la semaine/en début de la semaine 4 même s’il y a des parties de la semaine 3 plus tard durant cette même semaine).

À la suite d’une libération, le nombre total de parties jouées («Games Played») d’un joueur ne comptera plus à l’égard des totaux accumulés de son ancienne équipe. Ce total ne peut pas être transféré à une autre équipe.

Un individu ne peut être libéré qu’une seule fois par saison. Par conséquent, un joueur ne peut pas jouer pour l’équipe A, se faire libéré, jouer pour l’équipe B, se faire libéré et retourner jouer avec l’équipe A; cela engendrerait deux libérations ce qui est interdit.

Les libérations de joueur sont permises jusqu’à la semaine 6 lors d’une saison de 10 parties et jusqu’à la semaine 5 lorsque la saison ne compte que 8 semaines.

Une libération rétroactive est possible après la semaine 7, mais seulement si le joueur en question n’a pas disputé de partie avec l’équipe depuis la semaine 7.

Le joueur demeurera sur liste d’alignement en ligne de l’équipe, même après sa libération, mais son numéro sera désormais «R».

La liste ci-dessous indique les libérations suivi de la date de libération des joueurs pour la saison en cours :

Les Semi-Croquants (Co-Ed) libèrent Alexis Labonté (suivant la semaine 1).

Les Semi-Croquants (Co-Ed) libèrent Jean-Félix Daloze (suivant la semaine 2).

Mangoose (Tier 2) libèrent Charles-Olivier Lavigne (suivant la semaine 3)

Braves Noirs (Tier 1) libèrent Guillaume Beland (suivant la semaine 3)

Coming Soon

CURRENT SEASON FORFEITS

Category 1 – No-Show Forfeit

The default score of any Category 1 forfeited game is 60-0.

A team does not have enough players to play and declares forfeit.

Please note that as of Spring 2018- any team who loses via a Category 1 Forfeit in their final game of the regular season, will automatically be eliminated from the playoffs

Category 2 – Administrative Forfeit

The default score of any Category 2 forfeited game is 30-0.

Multiple rule violations can result in a forfeited game.

a) A team’s total cap for a given game exceeds the maximum cap for their respective division by 0.1 points or more (offence OR defense)

b) A suspended player participates in a game during his suspension.

c) If a team is caught purposefully using a player under a false name (either to earn an extra game played for the missing player, or to avoid the cap hit of the falsely identified player.)

d) A team is reduced to four or less players at any point in a game, due to a GAME EJECTION (not an injury or five-plays off major penalty). Note that a player receiving a second five-plays off major penalty is automatically ejected and would count as a GAME EJECTION.

e) A team fails to field the minimum requirement of 5 players at the start of the game but are at least 3 players present. The opposing team is granted 6 additional points every 5 minutes (starting at the start of the game), until halftime is reached- and the game ends with a score of 30-0. [the opposing team is required to stay until halftime].

This current season’s FORFEITED GAMES are listed below:

Category 1 – No-Show Forfeit

Category 2 – Administrative Forfeit

Week 1 – STL forfeits their win versus Vinny’s Huffmen due to a cap violation

Category 1 – No-Show Forfeit

The default score of any Category 1 forfeited game is 60-0.

A team does not have enough players to play and declares forfeit.

Please note that as of Spring 2018- any team who loses via a Category 1 Forfeit in their final game of the regular season, will automatically be eliminated from the playoffs

Category 2 – Administrative Forfeit

The default score of any Category 2 forfeited game is 30-0.

Multiple rule violations can result in a forfeited game.

a) A team’s total cap for a given game exceeds the maximum cap for their respective division by 0.1 points or more (offence OR defense)

b) A suspended player participates in a game during his suspension.

c) If a team is caught purposefully using a player under a false name (either to earn an extra game played for the missing player, or to avoid the cap hit of the falsely identified player.)

d) A team is reduced to four or less players at any point in a game, due to a GAME EJECTION (not an injury or five-plays off major penalty). Note that a player receiving a second five-plays off major penalty is automatically ejected and would count as a GAME EJECTION.

e) A team fails to field the minimum requirement of 5 players at the start of the game but are at least 3 players present. The opposing team is granted 6 additional points every 5 minutes (starting at the start of the game), until halftime is reached- and the game ends with a score of 30-0. [the opposing team is required to stay until halftime].

This current season’s FORFEITED GAMES are listed below:

Category 1 – No-Show Forfeit

Category 2 – Administrative Forfeit

Week 1 – STL forfeits their win versus Vinny’s Huffmen due to a cap violation

Coming Soon

CURRENT SEASON OC/UR

One of the following cumulations will result in an automatic ONE WEEK suspension:

– 3 cumulative Objectionable Conduct Penalties
– 3 cumulative Unnecessary Roughness Penalties
– 4 cumulative Objectionable Conduct and Unnecessary Roughness Penalties [two of each]

Every 2 major penalties (OC, UR) incurred after the first suspension has been served will result in an additional 1 week suspension.

Please note that if a player plays on two or more teams, his major penalties are combined as a single total. (Example, Player X plays in both Division 1 and 4, he accumulates two OC penalties in Division 1, and one OC penalty in Division 4. His combined total of three OC’s results in a one-week suspension.)

Major penalties reset after the regular season for the start of the playoffs.

Objectionable Conduct (OC): The use of profane, obscene, insulting language or gestures to an opponent, official, or spectator by any player or occupant of the team bench is prohibited. Unsportsmanlike conduct, including spiking a ball or throwing it an opponent or official, directing the ball off the field in an objectionable manner, deliberately delaying the game or contacting an official, are also prohibited. There will be zero tolerance for objectionable conduct. *Fouls assessed for pockets or jewelry are not considered objectionable conduct.

Unnecessary Roughness (UR): Any deliberate and intentional physical action against an opponent, official, or spectator by any player or occupant of the team bench is prohibited. These include but are not limited to: diving in a crowd (with or without contact), punching, head-butting, shoving, kicking, elbowing and any other excessive amount of physicality.

Please note that any combination of two major penalties (OC/UR) in the same game will result in an ejection (e.g. one UR and one OC, or two of either.).

Listed below is the OC/UR Tracker for the Spring 2017 Season:

Une des accumulations suivantes enchaînera automatiquement une suspension de UNE SEMAINE :

– 3 conduites antisportives («OC»)
– 3 rudesses («UR»)
– Une combinaison de 4 pénalités, soit 2 conduites antisportives («OC») et 2 rudesses («UR»)

Toute combinaison de 2 pénalités majeures (OC, UR) suivant la première suspension résultera en une semaine de suspension supplémentaire.

S’il vous plaît prenez note que si un joueur joue dans plus d’une équipe, ses pénalités sont combinées en un seul total. (Exemple, si un joueur joue dans la Division 1 et 4, en accumulant deux conduites antisportives («OC») en Division 1 et une conduite antisportive («OC») en Division 4, son total sera de 3 OC et le joueur se verra suspendu une semaine)

Le total des pénalités se voit remis à zéro à la fin de la saison régulière pour les séries éliminatoires.

Conduite antisportive (OC) : L’utilisation de langage ou de gestes obscènes ou insultantes envers un arbitre, un adversaire, un employé de la ligue ou un spectateur, de la part d’un joueur sur le banc ou sur le terrain est strictement interdit. . Ralentir la partie de façon délibérée; lancer le ballon ou tout autre objet en direction d’un joueur, d’un arbitre, ou encore à l’extérieur du terrain dans un geste antisportif; entrer en contact avec un arbitre; lancer le ballon avec force contre le sol; projeter le ballon hors du terrain d’une façon répréhensible; tourner l’adversaire en ridicule; danser ou narguer l’adversaire suite à un touché ou au moment de marquer sont tous des gestes répréhensibles passibles d’une pénalité majeure pour conduite antisportive. Cette pénalité exclue le joueur fautif du terrain durant 5 jeux consécutifs (incluant les convertis et les dégagements). Il n’y aura aucune tolérance pour les gestes antisportifs. Lorsqu’appelée contre la défensive, une pénalité de conduite antisportive résulte en un premier essai. Les pénalités en lien avec le port des pantalons ou de shorts avec des poches, ou correspondant au port de bijoux ne sont pas considérées comme étant des conduites antisportives.

Rudesse (UR) : Toute action physique délibérée et intentionnelle auprès d’un adversaire, un arbitre ou un spectateur de la part d’un joueur sur le banc ou sur le terrain est strictement interdit. Ceci comprend, sans s’y limiter : plonger dans un groupe de joueurs (avec ou sans contact), donner un coup de poing, donner un coup de tête, pousser, donner un coup de pied ou encore un coup de coude. Il n’y aura aucune tolérance pour les gestes de rudesse. Lorsqu’appelée contre la défensive, une pénalité de rudesse résulte en un premier essai.

Prenez note qu’une combinaison de deux pénalités majeures (OC/UR) dans une même partie résultera en une expulsion (soit une rudesse (UR) et une conduite antisportive (OC) ou deux du même genre).

La liste ci-dessous nous permettra de garder le compte pour la saison en cours :

Coming Soon

REGULAR SEASON

  • ENGLISH
  • FRANÇAIS

PLAYER

UR

OC

TOTAL

Olivier Claveau

2

1

3

Anthony Innacronz

0

2

2

Nicolas Curotte

1

1

2

AJ Gomes

0

2

2

Massimo Barbusci

0

2

2

Charles Fontaine

0

1

1

Francis Desrochers

0

1

1

Dylan Taylor

0

1

1

Sebastian Gomes

0

1

1

Stephan Osman

1

0

1

Alexi Dubois

0

1

1

David Enault

1

0

0

Carmelo Di Giovanni

0

1

1

Shaden Hetu-Frankel

1

0

1

Caleb Truchon

0

1

1

Jonathan Benoit

1

0

1

Georges Gariépy

1

0

1

Jo Duclair

1

0

1

Mike Romito

0

1

1

Ryan Dobbs-Garnett

1

0

1

Thierry Seyer

1

0

1

Troy Savain

0

1

1

Anthony Kaltsis

1

0

1

Hugo Allamanno

0

1

1

Alec Richard-Nantel

0

1

1

Tristan Hetu-Frankel

0

1

1

Alex Boucicault

1

0

1

Luca Reino

0

1

1

Kyle Oberfeld

1

0

1

Paolo Gagliano

1

0

1

Tremayne Salmon

1

0

1

Chris Milard

1

0

1

Alexis Bessette

1

0

1

Jaylan Greaves

0

1

1

William Trottier

Ryan Garber

0

1

1

Coming soon.

Scroll to Top